S'identifier - Contact

La traversée

de Victoria à Hellville

• Vivre en autarcie • Lundi 08/03/2010  • Lu 3868 fois • Version imprimable


J'aime à distinguer deux formes d'autarcie : celle de nécessité et celle de choix.

Pour illustrer la nécessité :

Partir des Seychelles vers Madagascar n'est pas tout à fait la même aventure que d'une côte continentale. Ceux qui connaissent Mahé savent que les approvisionnements y sont dans le meilleur des cas, franchement aléatoires. On y trouve généralement les denrées de base mais quelques fois tout juste. C'est aussi ce qui rend les paradis paradisiaques : la grande consommation n'y est pas encore parvenue.

Donc, lors de la traversée qui a amené de Mahé à Nosy Be, la prodigalité de l'océan indien a été plus que nécessaire et en tous cas suffisante.
Il faut savoir que quand vous demandez votre autorisation de sortie de la zone seychelloise, cela vous interdit ensuite d'aborder sur les îles que vous croiserez sur votre route... pour peu qu'elles ne soient pas désertes...

La différence d'échelle est telle que par rapport aux autres cartes du site, vous trouverez la zone repérée qu'en amenant le curseur à fond sur le moins (bas de l'échelle)

Adresse : Bel Ombre, Seychelles

Recherche


Sur le même sujet


Les blogs que j'aime

Continuer le voyage :
  •  
  •  

Idées de navigations fluviales :

Terre à terre :
  • Scrapcoloring TM
  • ...